We're really sorry

Unfortunately, due to a lack of ressource, we are not able to provide this content in your prefered language.

Samedi dernier, RuePublique s’Articulait.

Une fête de rue, du soleil et du plaisant

Samedi dernier, RuePublique s’Articulait.

Raphaëlle // Membre actif Partager

Samedi 20 juin dernier, plusieurs membres de RuePublique ont animé l’atelier Tourner les pages de la ruelle avec joie et entrain. Cette activité a été proposée à l’occasion du Mile End s’articule, un événement situé dans la ruelle entre Jeanne-Mance et Parc, au croisement de la rue Fairmount et coordonné par le collectif artistique Articule.

Tourner les pages de la ruelle vous invitait à participer à la création d’un Cadavre Exquis inspiré par les poèmes surréalistes en compagnie de vos voisins. Votre imagination débordante a donné naissance à des résultats mêlant français et anglais franchement inusités ! En voici un exemple parmi d’autres:

« Au crépuscule, the postman prend une montgolfière in the East lorsque the mapple tree mangea un touski dans la Petite Italie »

Nous vous invitons OFFICIELLEMENT à chercher le fruit de votre participation dans la zone délimitée sur la carte.

Tourner les pages de la ruelle a également été l’occasion pour RuePublique de vous présenter des exemples inspirants de ruelles à Montréal, Melbourne ou encore Honk Kong. Nos joyeux lurons avaient rassemblé toute la documentation nécessaire à l’établissement d’une ruelle verte et vous ont présenté les différentes étapes menant au nirvana de ces passages souvent abandonnés des dieux.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, voici des liens particulièrement utiles:

Le guide sur les ruelles vertes //////// La page de l'arrondissement

D’autres activités particulièrement réussies ont eu lieu à Mile End s’articule. Pour n’en nommer que quelques unes, cachées dans une mascotte de Ian Langhor (Mascot Puzzles), deux petites filles firent sursauter un de nos bénévoles. Difficile d’y résister, le mini-putt fabriqué lors de l’atelier de Christina Marie Phelps (Paint Putt-Putt!) a donné du fil à retorde aux enfants munis de flamants roses en guise de bâton (joie pour les fans d’Alice aux pays des merveilles). Les moins gênés se risquaient à demander un portrait de la talentueuse Kristi Ropeleski (Free Portrait Painting). Les plus affamés, eux, allaient dans le stationnement pour retrouver, derrière un écran de fumée, les yeux un peu irrités, un bénévole plus que dévoué qui s’occupait de la cuisson de burger et de saucisses sur charbon de bois: un grand merci, la cuisson était parfaite.

Article suivant Article précédent